Accueil >Actualités

Un bilan économique 2020 atypique et des perspectives incertaines pour 2021.

le 2 mars 2021

Le bilan 2020 est inédit avec une pandémie mondiale liée à la Covid-19 ayant entrainé une crise sanitaire et économique mondiale sans précédent.

Le premier semestre 2020 a vu le monde s’arrêter progressivement et être confiné, suivi d’une phase de rebond significative au 3e trimestre, malheureusement compromise à l’automne et atténuée en fin d’année du fait d’un retour de l’épidémie. Dans ce contexte, le PIB français a connu une chute historique de -8,3 % en 2020, mais de nombreux indicateurs ont résisté du fait des plans de soutien massif à l’économie et l’emploi. Plus 100 milliards d’euros ont été injectés en France par l’Etat dans le plan de relance, et plus de 750 milliards d’euros sont prévus au plan européen.

Les évolutions sectorielles sont très hétérogènes mais globalement, si l’industrie et le BTP ont pu résister, les secteurs du tertiaire -commerce, tourisme, hébergement-restauration, loisirs, connaissent des difficultés croissantes mettant en jeu la survie de leurs entreprises.

Les prévisions pour 2021 restent très prudentes, la vie économique n’ayant pas repris de nombreux secteurs étant toujours à l’arrêt. Plusieurs facteurs conditionnent le rebond économique et sa rapidité parmi lesquels le succès de la vaccination, la reprise des investissements, la gestion de la dette des entreprises et des Etats, la vigueur de la consommation des ménages…

Zoom