Accueil >Actualités

Concernant la fabrication de masques

le 23 mars 2020

Le DGE et la DGA référencent tous les industriels susceptibles de pouvoir répondre aux besoins de fabrication des masques de protection.

La procédure est la suivante :

Le DGE et la DGA référencent tous les industriels susceptibles de pouvoir répondre aux besoins de fabrication des masques de protection.

ATTENTION !!!  La mise sur le marché de ces masques sera gérée par l’état et tous prototypes de masques devront être validés par la DGA avant de lancer leur fabrication.
 

Pour ce faire, il y a 2 cahiers de charges :

 
N°1 : fabrication alternatives aux masques FFP2, téléchargez la lettre et le cahier des charges
N°2 : fabrication de masques anti projections, téléchargez le courrier et les propositions de Montages de l’IFTH
 
Toutes les entreprises susceptibles de pouvoir proposer des solutions alternatives pour des masques de protection simples, non normés FFP2 ou 3, merci de vous faire connaitre auprès de la DGE (patrice.liogier@finances.gouv.fr et fabrice.leroy@finances.gouv.fr)  et de mettre en copie le SGDSN (romain.monconduit@sgdsn.gouv.fr) en indiquant les éléments suivants :

- Type de masque (tissu chaine et trame ou non tissé, maille, feutre, voire papier, …)
- Lavable ou non, donc réutilisable ou jetable ; si lavable : à quelle température ? (stérilisable ou non)
- Quantités possibles de fabrication (par semaine)
- Délais éventuels
- Disponibilité avérée des matières
- Coût unitaire si identifié
- Qui assemble, fabrique, confectionne les masques si ce n’est pas le même qui fournit la matière
 
En parallèle, Il est nécessaire pour celles et ceux qui ont pu en élaborer, d'envoyer des prototypes par colis urgent, ou les faire porter, à la DGA qui expertisera le niveau de protection, à l'adresse suivante :

IGA Raymond LEVET

Directeur de DGA Maîtrise NRBC
5 rue Lavoisier – 91710 VERT-LE-PETIT
Tél : +33 1 69 90 82 10
Mob : + 33 6 30 94 28 01
Mail : raymond.levet@intradef.gouv.fr

1.    Comme vous l’avez compris, les entreprises doivent tout d’abord
2.    fabriquer un prototype selon les modalités du cahier des charges ci-dessus (N°1 et N°2),
3.    l’envoyer pour expertise et validation à la DGA.
4.    Une fois l’accord de la DGA réceptionné, elles peuvent démarrer la production.

Nous vous remercions de bien suivre ces instructions.

Département Entreprise – SEER
DIRECCTE Auvergne-Rhône-Alpes

Zoom