Accueil >Actualités

Aide pour les commerces multi-activités situés en zone rurale

le 23 juillet 2021

Les commerces multi-services, situés en zones rurales, peuvent bénéficier d’une aide financière spécifique proposée par le gouvernement et gérée par le réseau des CCI.



Soutenir les commerces multi-activités des zones rurales, tel est l’objectif de la nouvelle aide proposée par le gouvernement.

Ces commerçants, parfois les derniers de leur commune, sont restés ouverts pendant la crise sanitaire car leur activité principale était considérée comme essentielle, mais ont vu leur activité secondaire plus rentable fermée administrativement. Boulangerie-salon de thé, bar-tabac, ferme-auberge, ils n’ont pas bénéficié du fonds de solidarité alors que les conséquences économiques de la pandémie ont déstabilisé leur modèle économique.

Pour les relancer, le gouvernement a confié au réseau des chambres de commerce et d’industrie (CCI), mobilisé depuis le début de la crise sanitaire pour assurer un accompagnement de proximité des entreprises, le soin de mettre en place et de gérer ce dispositif. Le réseau des 125 CCI s’appuie sur sa proximité avec les entreprises et son maillage territorial, pour remplir cette mission.

Qui est concerné ?

Vous êtes un commerce multi-activités sur une des communes suivantes :
Ambel, Avignonet, Beaufin, Beaufort, Chantepérier, Château-Bernard, Châtenay, Chichilianne, Clelles, Saint-Martin-de-la-Cluze, Cornillon-en-Trièves, Corps, Les Côtes-de-Corps, Entraigues, Gresse-en-Vercors, Lalley, Lavaldens, Lavars, Lentiol, Marcilloles, Marcollin, Marnans, Mens, Monestier-d'Ambel, Monestier-de-Clermont, Le Monestier-du-Percy, Montfalcon, La Morte, Oris-en-Rattier, Pellafol, Percy, Prébois, Quet-en-Beaumont, Roissard, Roybon, Saint-Andéol, Saint-Baudille-et-Pipet, Saint-Clair-sur-Galaure, Saint-Guillaume, Saint-Jean-d'Hérans, Saint-Laurent-en-Beaumont, Sainte-Luce, Saint-Martin-de-Clelles, Saint-Maurice-en-Trièves, Saint-Michel-en-Beaumont, Saint-Michel-les-Portes, Saint-Paul-lès-Monestier, Saint-Pierre-de-Méaroz, Saint-Pierre-d'Entremont, Châtel-en-Trièves, La Salette-Fallavaux, La Salle-en-Beaumont, Siévoz, Sinard, Thodure, Treffort, Tréminis, Valbonnais, La Valette, Valjouffrey, Viriville

Et vous n’êtes pas éligible aux aides mises en place par le Gouvernement depuis le début de la crise sanitaire.


Quel est le montant de l’aide ?

Un accompagnement spécifique vous permet de bénéficier d'une aide financière égale à 80% des pertes de chiffre d'affaires réalisées entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 (dans la limite de 8 000€ par entreprise).
 
Cette aide s'adresse aux établissements qui peuvent avoir une activité accessoire de restauration mais aussi d'épicerie, de bar-tabac, de presse, de point Poste ou encore d'auberge.


Comment déposer la demande d’aide ?

Les demandes d’aide peuvent être déposées auprès des chambres de commerce et d’industrie (CCI) via une plateforme nationale à compter du 15 juillet. Les demandes seront examinées au fil de l’eau et les premiers versements interviendront à partir de fin juillet. Le dispositif sera clôturé à l’automne.

Un simulateur permet aux dirigeants de savoir si leur entreprise est concernée par cette aide et leur permet d’estimer, à titre indicatif, le montant de l’aide dont ils pourraient bénéficier. Il permet également de déposer leur dossier en ligne.

Je fais ma simulation et/ou je dépose mon dossier

La demande d’aide peut être déposée jusqu’au 31 octobre 2021.


Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’aide ?

L’aide est ouverte aux entreprises qui remplissent, cumulativement, les conditions suivantes :

- Avoir été créées au plus tard le 31 décembre 2020
- Avoir une résidence fiscale en France
- Être situées dans une commune rurale tel que listée dans le Décret no 2021-960 du 20 juillet 2021 à télécharger ici
- Avoir une activité principale telle que listé dans le décret à paraître et avoir au moins une activité secondaire
- Avoir au moins une des activités secondaires ayant fait l’objet d’une interdiction d’accueil du public ininterrompue entre le 1er novembre 2020 et le 1er mai 2021
- Ne pas être éligibles au fonds de solidarité et ne pas avoir perçu le fonds de solidarité au cours du premier semestre 2021
- Avoir subi une perte de chiffre d’affaires égale ou supérieure à 10 % entre le 1er janvier 2021 et le 30 juin 2021 par rapport à la même période en 2019 ou à la période de référence
- Ne pas faire partie d’un groupe


Lien : https://www.entreprises.gouv.fr
Téléchargez le communiqué de presse "Aide pour les commerces multi-activités situés en zone rurale"


Zoom