Accueil >Actualités >Actualités

Pour 2019 : sérénité, écoute et solidarité

le 25 janvier 2019

Après une année 2018 satisfaisante sur le plan économique, il faut rester optimiste pour 2019. Les prévisions vont dans le sens d’un maintien de l’activité et de l’emploi pour notre région.

En région grenobloise, les indicateurs ont été bien orientés en 2018 : des créations d’entreprises en hausse et des défaillances en repli, un bon démarrage de la saison touristique d’hiver, un taux de chômage de 7,5 % en Isère et plus de 5 000 emplois créés par les entreprises dans un climat porteur. Presque tous les secteurs ont bénéficié de cette reprise, excepté le commerce qui dresse un bilan plus mitigé. Dans ce contexte, les incertitudes actuelles liées à l’impact du mouvement des gilets jaunes sur l’activité économique sont réelles, tant en termes d’image et d’attractivité que de perte d’activité. D’ores et déjà, les secteurs du commerce, des transports et de l’hôtellerie-restauration enregistrent des conséquences sur la consommation des ménages, la fréquentation et leur chiffre d’affaires. Le mouvement des gilets jaunes a surpris tout le monde, mais il faut en tenir compte car c’est aussi une remise en cause de la démocratie.

Sur le plan conjoncturel il faut rester positif car notre territoire est résilient et les entreprises locales ont maintes fois montré leurs talents dans un environnement propice. Elles se sont ainsi rendues en force au CES de Las Vegas, témoignant de la vitalité de notre tissu économique. De plus, les projets sont nombreux et structurants, participant à l’équilibre des territoires (réaménagement de l’A480-Rondeau, implantation d’EDF à Saint-Martin-le-Vinoux, futur pôle hospitalier de Voiron, rénovation de Grand Place...).

Pour cette année 2019, je forme des vœux de sérénité et de respect de chacun, des vœux d’écoute et de solidarité. Il apparait essentiel aussi de prendre de la distance et de la hauteur. De la distance d’abord, car prendre du recul permet d’analyser les situations et de prendre les bonnes décisions ; prendre de la hauteur ensuite, car changer de focale permet de modifier son point de vue et d’éclairer différemment bien des situations afin de créer des opportunités. Souhaitons que le grand débat national y contribue.

Jean Vaylet, Président de la CCI de Grenoble


Zoom